Reliures Houdart propose des reliures en cuir ou en toile.

          

Reliure parlante

Reliures Houdart peut relier toutes sortes de documents papiers : livres, revues, journaux, bandes dessinées , book photos, thèses, etc…

            

Journaux

L’atelier réalise également des coffrets et étuis, livres d’or, carnets, porte-menus, carte des vins etc….

                

Une reliure dans le style japonais

L’ atelier Houdart utilise une grande variété de matières : toile Buckram, toile Registre, toile fine, Cuirs Maroquin, Veau, Chagrin, Parchemin, Basane, et aussi papiers de gardes, unis ou marbrés, en cuve ou à la colle.

          

Nuancier de cuir CHAGRIN

 

Les Etapes :

Plaçure

Premier contact entre l’artisan et l’objet. Le livre est débroché (séparation des cahiers) pour être nettoyé et remis en état.

  • Débrochage
    Remise à plat du livre, indispensable pour donner ensuite aux cahiers une couture plus solide. Opération qui permet aussi la réparation des parties abîmées d'un vieil ouvrage et la conservation des couvertures et du dos.
      

préparation à l ébarbage


  • Réparation
    Couvertures abîmées, déchirure de papier ou fonds de cahiers percés. L'artisan utilise des produits d'antan (colle de pâte, papier de soie, os de seiche) et son imagination pour réparer les lacunes.
    

ébarbage de doublage d une page


Le corps d’ouvrage

C’est l’étape intermédiaire. Les cahiers sont réunis, le corps d’ouvrage est préparé pour la pose du dos.

  • Couture
    L'atelier continue de pratiquer la couture au cousoir dans la majorité des cas.
    C'est la meilleur façon de lier solidement les cahiers les uns aux autres.
  

couture à la main sur cousoir


  • Arrondissure et endossure
    L'arrondissure permet de donner au futur livre le joli dos rond qui le distinguera des dos plats de la reliure industrielle.
    L'endossure prépare le logement et l'articulation des cartons qui vont former la couverture rigide de l'ouvrage. Ces deux étapes sont encore réalisées à l'aide d'un étau et d'un marteau.

          

corps d'ouvrage endossé


  • Passure en Carton
    Opération qui consiste à poser des rubans cousus aux dos de l'ouvrage et à les passer dans les cartons de couverture. Ceci assure une meilleure solidité de l'ouvrage en comparaison des techniques industrielles où le corps d'ouvrage ne tient que par les pages de gardes collées sur les couvertures.
        

passure achevée


Couvrure

Réalisation de la couverture, finissure et dorure sont les dernières étapes. Des techniques qui changent en fonction du format du dos.

  • Couvrure
      



  • Dorure
    Apposition du titre et du nom de l'auteur sur une pièce en cuir ou à même le livre.
    Deux filets d'or encadrent les éléments.
    Il est possible de rajouter d'autres informations comme la tomaison ou d'autres filets décoratifs.